ANR écoville, la végétalisation des murs et des rues comme outil de résilience urbaine.

La promotion de la nature fait partie des outils retenus pour améliorer le cadre de vie urbain, limiter les pollutions, atténuer les effets du réchauffement climatique et participer au maintien d’une biodiversité.

Mais les travaux en écologie urbaine ont ciblé avant tout les espaces verts et les toitures végétalisées. Très peu de recherches concernent la végétalisation des murs, des cours et des rues qui pourraient jouer un rôle social, écologique et physique fondamental sur la durabilité urbaine. Cette recherche est indispensable à une réflexion globale d’urbanisme et aux mises en place des trames vertes en ville dense.

Nous faisons partie d’un consortium de laboratoires de recherche et d’associations impliquées dans la démarche urbaine, capable de dresser un premier bilan des services écologiques fournis par ces végétalisations, d’étudier leurs fonctionnements écologiques et biochimiques, les techniques de mise en œuvre et les appréciations citadines mais aussi d’expérimenter des prototypes innovants. Topager est responsable de cette dernière tâche expérimentale.

PartenairesMNHN, APUR, IEES (Paris 7), Ladyss (Paris 1), LGP (Paris 1), Plante&Cité, IRSTV et XLGD
Surface300 m² sur plusieurs sites
Début de l’expérimentationJuin 2015