WildRoof

Le projet WildRoof est né de la recherche initiée au MNHN par Philippe Clergeau et Frédéric Madre (co-fondateur de Topager) sur la biodiversité des toitures végétalisées. Nous avons constaté que ces toits pouvaient accueillir de nombreuses espèces de plantes, d’insectes et d’oiseaux sauvages, participant ainsi à un retour de la nature en ville.

Afin de favoriser ces développements spontanés d’espèces, nous proposons un concept de toit sauvage léger applicable sur de nombreuses constructions (neuf et rénovation).

Des nichoirs, perchoirs et structures d’accueil de la faune urbaine permettent de fertiliser naturellement ces toits qui sont végétalisés progressivement par les graines amenées par le vent (anémochorie) ou les oiseaux (ornithochorie).

Ces toits sauvages participent pleinement aux dynamiques de la biodiversité urbaine en faisant le relais entre les friches, les jardins et les parcs, directement sur nos bâtiments. Ils permettent aux citadins de découvrir la biodiversité juste au-dessus de leur tête. L’habitat des hommes peut ainsi devenir aussi celui des espèces sauvages, au bénéfice de tous.

Ce système est lauréat de l’appel à projet « Végétalisations Innovantes » de la Ville de Paris, accompagné par Paris&Co. Il a été testé sur le site de l’Usine des Eaux à Ivry sur Seine (Eau de Paris) puis sur d’autres sites tels que le siège de GTM à Nanterre et le bâtiment d’Entomologie du MNHN.

PartenairesMNHN – XLGD – Eau de Paris
Surface400 m²
Début de l’expérimentationAoût 2015